Rechercher
  • librairiedanslaforêt

magnifique magique ! Arlt en apéro-concert samedi 21 mai, 19h !

Dernière mise à jour : 17 mai

Joie, joie, joie !

Arlt c'est un duo, Eloïse Decazes et Sing-Sing. Arlt c'est "de la chanson française expérimentale populaire". Arlt ce sont des paroles tellement poétiques, deux voix mêlées à la dérive qui nous chavirent.

Arlt c'est beau, c'est vraiment beau.

Arlt c'est aussi la guitare de Sing-Sing, un petit magnéto à cassette, de la musique comme un bricolage fragile en équilibre.

Ohlala ! Venez goûter tout ça, samedi 21 mai, à 19h.

Joie, joie, joie !

(Merci de réserver au 04 71 06 17 28)




et en plus, Arlt nous apporte un nouveau disque :

‘Turnetable’ est un disque de Arlt.

Déréglé.

Il est neuf, il brille.

Il a été composé par Sing Sing.

Puis décomposé par Eloïse Decazes.

Recomposé enfin par les deux, avec Ernest Bergez (Sourdure, Kaumwald, Orgue Agnès)

‘Turnetable’ a été enregistré au salon, dans la chambre, en studio, chez la voisine et au jardin.

Dedans-dehors donc. Et ça s’entend.

Tout ça dans Thiers, ville en pente et de fait‘Turnetable’ penche pas mal.

‘Turnetable’, oui, tourne et penche.

Tout dans Turnetable – paroles, mélodies, orchestrations – tourne et penche. Et fait tourner, tout tourner, tout pencher, tout autour quand on le joue.

Le mixage est d’Ernest Bergez. Il est chaud, coloré, bondissant.

On peut déambuler à l’intérieur : c’est un mixage en 3D.

Dans‘Turnetable’ l’aventure est partout et les contraires réconciliés.

Ainsi le comique et le tragique, le lyrique et l’hébété, le sensible et le rugueux.

C’est un disque de chanson française expérimentale populaire avec des espèces de tubes à l’intérieur (ils tournent ils penchent).

Ainsi Oh Bagnole qui convoque Leadbelly (Where did you sleep last night), Stephen King, la chanson napolitaine, des Beach Boys privés d’harmonies et le R’N’B contemporain (une basse opulente, des violons têtus).

Ainsi Le village où un petit orgue floconne sur une boucle lointaine avant qu’une fanfare d’artifice tire ses feux aux quatre coins, dodelinants, insensés.

Parce que dans‘Turnetable’ aussi : de nouvelles têtes :

Jérémie Sauvage (France, Tanz Mein Herz), Gilles Poizat (Mazalda, Rev Galen, Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp), Béatrice Terrasse (La Preyra).

C’est un disque d’aventures et de métamorphoses, un théâtre sonore, un instrument spirite et ça les deux de Arlt y croient dur comme fer.

D’ailleurs, morts ou vivants, on s’y amuse follement.

Parce que la joie de‘Turnetable’ est une joie grande comme ça, presque inquiétante.

On y chante à tue-tête des histoires neuves, toutes neuves, elles brillent.

Elles tournent, elles penchent.

Yo! Aboule ta fraise Apocalypse :

‘Turnetable’ recommence Arlt une nouvelle fois.


photo : Marie Losier

65 vues0 commentaire